La Plaza de mi Pueblo

La Place de mon Village

©Arthur Defrance

La Place de mon Village, c’est l’esplanade musicale en ligne, l’agora virtuelle militante, le forum numérique sur lequel les luttes se rencontrent et se racontent en musique.

A partir d’enregistrements récents pris uniquement « sur le vif » lors de manifestations, d’occupations ou d’autres rendez-vous combatifs et combattants, le but est de constituer un corpus de chants de luttes et de contestation, qui ne soit pas un musée mortifère mais bel et bien un vivier d’idées, un terreau pour semer les graines desquelles sortiront l’expression des colères actuelles et à venir.

Chaque chanson est au mieux contextualisée et commentée, et les paroles en sont reproduites. Chacun/e est libre d’y apporter commentaires, précisions, anecdotes ou simple ressenti.

Pour plus de clarté, nous donnerons ici le lien vers les chansons classées par ordre alphabétique.

A
Allez les gars
L’Appel du Grand Lénine
L’Appel du Komintern

B
La Bande à Riquiqui
Bella Ciao
La Benallaise
Bread & Roses

C
Le Chant des Communards prisonniers à Versailles
Le Chant des Ouvriers
La Chanson de Craonne
Le Chiffon Rouge
Cinturini

D
La Danse des Bombes

E
El Pueblo Unido Jamás Será Vencido
Emmanuel Macron (Ô tête de con)
En la plaza de mi Pueblo

F
Fille d’ouvriers

G
Le Gilet Jaune
Grenades de désencerclement
La grève des mères

H
Hasta Siempre
Hymne aux casseurs

I
L’Internationale

L
La Commune n’est pas morte !
La Lega
Let the Sunshine In (audio seulement)

M
La Macrognole
La Makhnovtchina
La Malarazza

O
On est là


P
Pends ton Patron
Le Père Duchesne
Piazza Fontana
Le Pieu (l’Estaca)

Q
Que la Tortilla se Vuelva

S
La Semaine Sanglante

T
Le Temps des Cerises
Touchez pas à la Plaine
Le Triomphe de l’Anarchie

U
Une manifestation, ça use, ça use… (1 kilomètre à pied)

V
Versaillais !
Vive le vent

W
Watch Out ! (Stop CETA)

Y
Y’a un costard à l’Elysée (Sous les Bombes Lacrymo)

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer